La Véranda est un espace de diffusion modulable et éphémère, axé sur des œuvres au croisement du cinéma, de l’art vidéo et de l’installation numérique.

PLC ouvre la Véranda en 2013, après avoir observé que certains auteurs avaient des difficultés à trouver des lieux pour diffuser leurs œuvres. Les réalisateurs, vidéastes ou plasticiens au cursus non conventionnel ou autodidactes ne sont pas ou peu représentés dans les circuits de diffusion classique. Il en est de même pour les œuvres qui n’ont pas bénéficié d’aides délivrées par les instances traditionnelles. Dans ces deux cas, les œuvres ou les artistes ne répondent pas aux critères d’éligibilité (titulaire d’un diplôme national, obtention d’un financement encadré…).

D’autre part, les œuvres vidéos aux formes atypiques ou inconnues souffrent de façon systémique d’un manque de lieux de diffusion.

Les lieux privés à but lucratif sont soumis à des logiques de rentabilité économique, et ne présentent donc que des œuvres qui ont déjà une notoriété ou qui peuvent attirer un large public. Les lieux de diffusion publics ou affiliés répondent à des intérêts publics mais sont aussi soumis à des logiques de rentabilité axées avant tout sur leur fréquentation et leur visibilité. Ce qui les conduit à diffuser essentiellement des types d’œuvres prédéfinis et choisis en fonction d’un cahier des charges élaboré à partir de tendances actuelles, d’objectifs politiques, du désir du public…

Or, la difficulté des œuvres à s’insérer dans le circuit officiel peut être un indicateur d’un travail précurseur, celui-ci ayant par nature évité les schémas du parcours académique.

La Véranda est un espace qui invite les œuvres atypiques et les œuvres du circuit classique à dialoguer. Trois temps forts sont proposés : l’Expo’ vidéo, le Ciné’philo et la Projo’ de courts-métrages. Ils constituent pour le spectateur trois façons d’aborder les oeuvres sonovisuelles* :

  • L’Expo’ vidéo : Les spectateurs découvrent de manière autonome les pièces des 4 artistes invités. Les oeuvres exposées prennent la forme de court-métrage, d’installation vidéo ou d’animation visuelle.
  • Le Ciné-philo’ : A l’issue d’une séance de projection de court métrage, un philosophe guide les spectateurs sur des façons de penser le monde. Débat philo animé par Daniel Ramirez.
  • La Projo’ de courts : Auteurs et réalisateurs sont invités à échanger sur leurs intentions et démarches et à en débattre avec les spectateurs. Programmation croisée entre film encadré et film dit sauvage. Invitation d’auteurs réalisateurs locaux et extérieurs.

Dans une démarche d’éducation populaire, La Véranda s’associe aux enseignants et animateurs culturelles pour favoriser la rencontre des jeunes avec les artistes et les oeuvres exposées (actions de médiation à envisager).

La Véranda se déroulera volontairement le même jour que la fête du court métrage (le jour le plus court) organisée par l’Agence du court-métrage en partenariat avec le CNC. L’idée étant de croiser notre propre sélection de films avec celle de l’Agence du court-métrage.

Par ce dispositif, PLC espère assurer 2 missions d’intérêt général qui lui semblent indispensables :

  • montrer les œuvres sonovisuelles* dans leur pluralité
  • donner au public l’occasion de voir des œuvres non conventionnées.

* néologisme utilisé pour définir les œuvres composées de son et d’images en mouvement qui incluent le cinéma, l’audiovisuel, l’art vidéo et d’autres moyens d’expression répondant à ces mêmes critères.